BAFTA – A Life in Pictures
2018 / Déc / 17

Dans la soirée du 17 décembre, Keira a assisté à la conférence ‘A Life in Pictures‘ organisée par BAFTA à Londres.

Elle a parlé de sa carrière et a donné quelques anecdotes.

Elle a expliqué qu’elle était tellement nerveuse lorsqu’elle a reçu l’Ordre de l’Empire britannique qu’elle n’arrivait plus à se souvenir du titre de son dernier film lorsque le prince Charles le lui a demandé.

C’était vraiment charmant ! J’ai fait la révérence et je ne suis pas tombée, c’est toujours important lorsqu’on porte des talons hauts. C’est le prince Charles qui m’a remis la décoration et il m’a demandé sur quel film j’étais en train de travailler… et j’ai oublié !

Lorsqu’on lui a demandé quel conseil elle donnerait aux jeunes femmes qui commencent, elle a répondu : Elles doivent continuer à se battre pour être reconnue dans leur carrière. […] Nous avons toutes vu la différence de salaires dans nos boulots respectifs. Ça a été vraiment fantastique parce que votre génération a vraiment pris les initiatives. Vous vous êtes levées et vous avez dit : Ce n’est pas assez !. Vous devez continuer à vous battre, à parler fort et à ne pas rester assises en vous disant que ça va, parce que ce n’est pas le cas.

Les années 40 est sa période préférée. Elle a tourné plusieurs films qui se déroulent à cette époque : Reviens-moi, Imitation Game, The Edge of Love, The Aftermath
Anna Karenine est le seul rôle qu’elle a ramené chez elle après une journée de tournage. Par là, elle entend que la préparation pour interpréter le personnage était très rigoureuse et elle pouvait difficilement s’en défaire.

Son travail prend le dessus sur tout : “Je suis obsédée par mon travail. Je suis tout le temps en train de me demander comment faire pour atteindre quelque chose de plus et de mieux“.

Pour devenir une meilleure actrice : “J’ai travaillé, encore et toujours. J’observais constamment les acteurs que j’admire. Je regardais mes erreurs puis je les corrigeais. J’ai appris la ténacité avec ce travail.

Elle ne s’attendait pas à ce que Love Actually gagne le statut de “film culte de Noël” seulement quelques années après sa sortie.

Dans Joue-la comme Beckham, son personnage est très inspiré par sa meilleure amie: “Il y a eu un temps où tous les personnages que j’interprétais était une version d’elle.

C’est le mot “Désolé” qui a captivé Keira dans Reviens-moi. “Pouvoir dire beaucoup de choses mais à la fois si peu. Les subtilités de l’action en disaient beaucoup à l’écran.

Keira portait une robe The Vampire’s Wife.


Leave a comment