Keira continue la promotion de Cœurs Ennemis (The Aftermath) et cette fois elle a posé ses valises à New York !
Elle a d’abord été photographiée quittant son hôtel pour se rendre aux BUILD Studios.

BUILD Series sont des interviews en live devant des fans et des spectateurs C’est la première fois que Keira y participe et pour l’occasion elle était accompagné du réalisateur James Kent.

Dans la soirée, elle été l’invitée de l’émission ‘The Tonight Show with Jimmy Fallon‘.


Keira Knightley, Eddie Redmayne et Carey Mulligan sont parmi les célébrités qui portent les nouveaux t-shirts caritatifs de Comic Relief et TK Maxx pour le Red Nose Day 2019 !

La chaîne de magasins TK Maxx collabore avec Comic Relief depuis 2005 et s’est de nouveau associé à la campagne de charité qui organise un événement biennal appelé Red Nose Day afin de collecter des fonds grâce à la vente de t-shirts spéciaux.

Cette année, le vêtement a fait peau neuve avec les dessins de Mickey et Minnie Mouse, Dingo, Pluto, Bambi, Bourriquet et Dumbo, tout ces personnages portent un nez rouge. L’artiste Sir Peter Blake a également créé une édition limitée réunissant exclusivement Mickey Mouse.

De nombreuses autres stars britanniques font également partie de la campagne qui a été tournée par Greg Williams.

Présentant une vidéo expliquant comment les t-shirts du Red Nose Day aident les agriculteurs ougandais qui cultivent le coton du commerce équitable, Keira déclare: «Vous aimez le t-shirt? Attendez d’en connaitre l’histoire. Regardez ce petit film de Comic Relief et TK Maxx. »

Les prix varient de 6,99 £ à 16,99 £ avec au moins 4,50 £  de la vente de chaque t-shirt adulte et 2,50 £  de chaque t-shirt pour enfants reversé à Comic Relief pour aider les personnes vulnérables au Royaume-Uni et certaines des communautés les plus pauvres du monde.

Un porte-parole de Disney a déclaré à Cover Media: «Nous sommes ravis d’avoir inspiré la gamme de cette année pour Red Nose Day. C’est formidable que nos personnages tant aimés sourient et aident à collecter des fonds indispensables pour réconforter et inspirer les enfants vulnérables et leurs familles au Royaume-Uni et au-delà. »

Le Red Nose Day 2019 a lieu le 15 mars 2019.

Keira joue dans l’adaptation du roman de Rhidian Brook : Dans la maison de l’autre. La promotion a commencé car le film sort au Royaume-uni le 1er mars.

D’après les distributeurs français, le titre est Coeurs ennemis et la sortie est prévue pour le 3 avril.

Découvrez plusieurs photos du film ainsi qu’une affiche italienne et une affiche chinoise.

 

Le 20 janvier 2019, Keira a été photographiée sur un tournage de nuit à Londres pour son prochain film ‘Misbehaviour‘.

Le tournage a commencé en novembre. Fin octobre, je vous annonçais que Keira jouerait aux côtés de Gugu Mbatha-Raw et Jessie Buckley. Depuis, l’équipe s’est agrandie.

Le film est basée sur une histoire vraie: En 1970, le Mouvement de libération des femmes investit la compétition de Miss Monde en plein direct. Cette intervention perturbera à jamais le cours de l’histoire du concours. Alors que Miss Suède part grande favorite, elle se fera doublée par Miss Grenade.

Keira interprète Sally Alexander et Jessie Buckley interprète Jo Ann Robinson, des membres du mouvement de libération des femmes.
Gugu sera Jennifer Hosten, Miss Grenade et Miss Monde 1970.

Phyllis Logan (Downton Abbey) a rejoint le casting en novembre avec Lesley Manville ( Phantom Thread) et Greg Kinnear (House of Cards)  qui seront Dolores et Bob Hope. L’actrice et mannequin Suki Waterhouse sera Sandra Wolsfeld, Miss USA.
Keeley Hawes (épouse de Matthew Macfadyen, Mr Darcy dans Orgueil&Préjugés) interprètera Julia Morley, présidente du Comité Miss Monde. Rhys Ifans jouera son époux, Eric Morley, le fondateur du concours Miss Monde.
L’actrice danoise, Clara Rosager, sera Miss Suède.

Le film sera distribué par Pathé et sa sortie est prévue pour 2020.

Le 9 janvier, Keira est arrivée à Paris pour l’avant-première de Colette. C’est la première fois qu’elle vient promouvoir un de ses films chez nous en 27 ans de carrière !

Elle a passé la journée du 10 à se faire interviewer par divers magazines et émissions de télé comme 20minutes, 50 minutes Inside, Telematin, France3, Brut…

Dans la soirée, elle s’est rendue au cinéma Gaumont Champs-Elysées pour présenter le film. Elle était accompagnée d’une grande partie du casting dont le réalisateur, Wash Westmoreland.

Dans la soirée du 17 décembre, Keira a assisté à la conférence ‘A Life in Pictures‘ organisée par BAFTA à Londres.

Elle a parlé de sa carrière et a donné quelques anecdotes.

Elle a expliqué qu’elle était tellement nerveuse lorsqu’elle a reçu l’Ordre de l’Empire britannique qu’elle n’arrivait plus à se souvenir du titre de son dernier film lorsque le prince Charles le lui a demandé.

C’était vraiment charmant ! J’ai fait la révérence et je ne suis pas tombée, c’est toujours important lorsqu’on porte des talons hauts. C’est le prince Charles qui m’a remis la décoration et il m’a demandé sur quel film j’étais en train de travailler… et j’ai oublié !

Lorsqu’on lui a demandé quel conseil elle donnerait aux jeunes femmes qui commencent, elle a répondu : Elles doivent continuer à se battre pour être reconnue dans leur carrière. […] Nous avons toutes vu la différence de salaires dans nos boulots respectifs. Ça a été vraiment fantastique parce que votre génération a vraiment pris les initiatives. Vous vous êtes levées et vous avez dit : Ce n’est pas assez !. Vous devez continuer à vous battre, à parler fort et à ne pas rester assises en vous disant que ça va, parce que ce n’est pas le cas.

Les années 40 est sa période préférée. Elle a tourné plusieurs films qui se déroulent à cette époque : Reviens-moi, Imitation Game, The Edge of Love, The Aftermath
Anna Karenine est le seul rôle qu’elle a ramené chez elle après une journée de tournage. Par là, elle entend que la préparation pour interpréter le personnage était très rigoureuse et elle pouvait difficilement s’en défaire.

Son travail prend le dessus sur tout : “Je suis obsédée par mon travail. Je suis tout le temps en train de me demander comment faire pour atteindre quelque chose de plus et de mieux“.

Pour devenir une meilleure actrice : “J’ai travaillé, encore et toujours. J’observais constamment les acteurs que j’admire. Je regardais mes erreurs puis je les corrigeais. J’ai appris la ténacité avec ce travail.

Elle ne s’attendait pas à ce que Love Actually gagne le statut de “film culte de Noël” seulement quelques années après sa sortie.

Dans Joue-la comme Beckham, son personnage est très inspiré par sa meilleure amie: “Il y a eu un temps où tous les personnages que j’interprétais était une version d’elle.

C’est le mot “Désolé” qui a captivé Keira dans Reviens-moi. “Pouvoir dire beaucoup de choses mais à la fois si peu. Les subtilités de l’action en disaient beaucoup à l’écran.

Keira portait une robe The Vampire’s Wife.

Découvrez la toute première photo officielle de Keira dans Official Secrets réalisé par Gavin Hood.

C’est l’histoire vraie de Katharine Gun, une jeune officier du renseignement britannique qui peu de temps avant l’invasion américaine en Irak, révèle une opération illégale d’espionnage de la NSA contre le Conseil de Sécurité des Nations Unies.

Le tournage avait eu lieu en mars dernier en Angleterre. La scène illustrée sur ce premier aperçu a été tournée à Manchester le 18 mars 2018.

Le reste du casting est composé entre autres de Matt Smith, Ralph Fiennes et Matthew Goode.

Official Secrets sera présenté en avant-première mondiale lors du Festival de Sundance qui se déroulera du 24 janvier au 3 février 2019 aux États-Unis.

En ce 13 décembre 2018, Keira Knightley est devenue officiellement Officier de l’Ordre de l’Empire britannique lors d’une cérémonie au Palais de Buckingham.

L’ordre de l’Empire britannique  est un ordre de chevalerie du système honorifique britannique. Il lui a été remis par le Prince Charles de Galles pendant une cérémonie à laquelle ont assisté son époux James Righton et ses parents Will Knightley et Sharman Macdonald.

Le Badge est une croix surmontée d’un médaillon en argent. Il comporte les effigies de George V et de sa femme Mary, entourées d’un cercle rouge portant la devise de l’ordre en lettres d’or.  Le médaillon est sommé de la couronne de l’empire.

La devise de l’ordre est For God and the Empire (« Pour Dieu et l’Empire »).

Pour l’occasion, Keira portait un ensemble Chanel de collection Printemps 2017.


LA FACE CACHÉE DE KEIRA KNIGHTLEY

Sur grand écran, elle apparaît plus souvent vêtue d’un corset que d’un tailleur. A la ville, pourtant, le quotidien de Keira Knightley ressemble davantage à celui d’une ministre qu’à celui d’une jeune femme au xixe siècle. En cette fin d’année 2018, la belle Britannique défend trois films, dont l’excellent Colette, mis en scène par Wash Westmoreland. Ce long-métrage, aux allures de manifeste féministe, pose des questions très contemporaines. On y découvre la future romancière, cherchant sa voie, s’essayant à la littérature et s’émancipant du joug de son mari, le terrible Henry Gauthier-Villars, dit Willy. Autant de sujets qui passionnent Keira Knightley, dont la performance fiévreuse sidère par sa justesse et son intensité.

Qu’est-ce qui vous a poussée à accepter ce rôle?

J’ai immédiatement adoré le scénario. Je savais, au fond, bien peu de choses au sujet de Colette. Notamment, j’ignorais tout de son premier mariage avec Henry Gauthier-Villars, et de sa relation amoureuse avec Mathilde de Morny. J’ai été frappée par la modernité de son histoire.

Aviez-vous lu ses textes?

Certains. Enfant, on m’avait fait découvrir Chéri et La Fin de Chéri. J’avais vu, également, l’adaptation de sa nouvelle Gigi par Vincente Minnelli. Par ailleurs, c’est une auteure dont l’influence a été déterminante sur ma mère, qui est dramaturge et écrivain. Je me souviens qu’elle collectionnait les presse-papiers, comme Colette, et me répétait que c’était une façon de lui rendre hommage.

Et comment ce film résonne-t-il avec notre actualité?

Le féminisme et la problématique du genre, abordés sur le plan politique, sont au coeur du scénario. On y découvre une femme qui se libère de l’emprise de son mari, pour s’affirmer en tant qu’écrivain. Je vous rappelle que Henry Gauthier-Villars se faisait passer pour l’auteur des textes de sa femme. Colette a dû se battre pour faire sa place dans le milieu littéraire de l’époque. Son oeuvre traite de la condition féminine, dans sa plus stricte vérité. Et ce sujet, aujourd’hui encore, reste éminemment subversif.

Voyez-vous une ressemblance entre Colette et Coco Chanel, la créatrice de la maison de mode dont vous êtes l’ambassadrice?

Bien sûr. Ce sont deux femmes d’une énergie débordante, qui sont parties de rien pour s’emparer courageusement de leur destin. Toutes deux étaient des battantes. Certainement pas des saintes mais elles s’imposent dans l’Histoire comme des femmes incroyables.


Read more »

Ça y est !

✨ Casse Noisette et les Quatre Royaumes sort au cinéma aujourd’hui! ✨

Ne manquez pas la nouvelle pépite des studios Disney dans lequel Keira interprète la Fée Dragée !
Au box-office mondial, le film a dépassé les 120 millions de dollars de recette, trois semaines après sa sortie aux États-Unis, aux Royaumes Uni et en Chine. En espérant qu’il continue dans cette lancée !

Tout ce que souhaite Clara, c’est une clé. Une clé unique en son genre, celle qui ouvrira la boîte contenant l’inestimable cadeau que sa mère lui a laissé avant de mourir. À la fête de fin d’année organisée par son parrain, Drosselmeyer, Clara découvre un fil d’or qui la conduit jusqu’à cette précieuse clé … mais celle-ci disparaît aussitôt dans un monde étrange et mystérieux. C’est dans ce monde parallèle que Clara va faire la connaissance d’un soldat nommé Phillip, d’une armée de souris, et des souverains de trois Royaumes : celui des Flocons de neige, celui des Fleurs et celui des Friandises. Pour retrouver cette clé et restaurer l’harmonie du monde Clara et Phillip vont devoir affronter la tyrannique Mère Ginger qui vit dans le quatrième Royaume, le plus sinistre d’entre tous…

🗝Avec Mackenzie Foy, Keira Knightley, Helen Mirren, Eugenio Derbez, Lil Buck, Misty Copeland, Morgan Freeman, Matthew Macfadyen, Richard E. Grant…

Interview pour ELLE France

ELLE. Pourquoi avoir dit « oui » à ce film ?
K
eira Knightley. Parce que je joue une fée ! (Rires) On m’a demandé si je voulais incarner une fée aux cheveux rose un peu fofolle issue de la littérature et évidemment que j’allais dire oui !

ELLE. Si vous deviez retenir un message du film, lequel serait-ce ?
Keira Knightley. Déjà, l’histoire est racontée du point de vue d’une jeune fille, c’est elle l’héroïne. Elle doit vivre avec la disparition soudaine de sa mère et avec l’envie de recréer son cocon familial qui s’est brisé, et par hasard, elle découvre un univers magique dans lequel elle doit sauver le monde ! C’est toute l’imagination d’une enfant qui est dans ce film et c’est ce que j’aime dans les films pour enfants.

ELLE. En tant que « Fée Dragée », quelle est votre sucrerie préférée ?
Keira Knightley. Les « mints pies », ce sont des tartes à base de crème mentholée et pépites de chocolat, mais je ne crois pas que vous connaissiez en France, si ? Il n’y en a pas non plus aux Etats-Unis… mais j’adore ! Dès que j’en vois une arriver dans la pâtisserie, je suis excitée ! Mon père en a déjà achetée une mais je crois que c’est encore un peu tôt pour en manger en novembre. Ce n’est pas vraiment la saison !